Une installation dédiée aux énergies renouvelables est victime d’un incendie. Ses responsables pensent qu’il suffit d’être assurés et de se fier à l’expert d’assurance pour sortir indemne de ce sinistre.

Résultat : entre la franchise à payer de plus de 200 000 euros et l’interruption de l’activité en raison des lenteurs des procédures, l’exploitation est mise à mal.

Éclairance, gestionnaire d’actifs spécialisés dans les ENR, vous explique comment éviter cette situation de façon simple, rapide et économique.

En cas d’accident sur votre centrale éolienne ou solaire, vous effectuez une déclaration de sinistre auprès de votre assureur. Un expert d’assurance sera nommé, mandaté par votre compagnie. Il évaluera les responsabilités et les dommages. En cas de contentieux – fréquents comme tenu de l’ampleur des sommes en question- le juge nommera un expert judiciaire. Mais saviez-vous que vous pouviez exiger de votre assurance dès la déclaration de sinistre un expert forcément spécialisé dans les dommages ENR mais qui serait en plus inscrit sur les listes des experts judiciaires ? En procédant ainsi, vous vous donnez les moyens d’un procès équitable en gagnant du temps mais aussi d’être mieux protégé. L’expert inscrit intervenant comme consultant privé peut assister les parties aussi bien sur le plan technique et procédural. Il vous accompagne et partage la même relation avec la vérité et règles déontologiques que s’il était nommé par une juridiction. Cela facilite la conduite de votre dossier et renforce votre position d’assuré.

Un gain de plusieurs semaines à plusieurs mois et une obligation de vérité

Un expert inscrit est en capacité d’organiser du jour au lendemain une consultation privée d’expert judiciaire qui se rendra partout en France ou en Europe sur le lieu du sinistre. Cette réactivité, associée à une parfaite connaissance des procédures judiciaires, permet de préparer le dossier dans les règles de l’art avant même la première réunion avec l’expert judiciaire mandaté par le juge. Parlant le même langage, ils vont mener les investigations dans un temps record, permettant la mise en œuvre rapide des travaux et limiter ainsi l’interruption de service de votre installation. Mus tous les deux par l’obligation de chercher la vérité, rien que la vérité, toute la vérité. Vous vous donnez de surcroît les moyens d’éviter une franchise si votre responsabilité n’est pas engagée puisque celle-ci sera bel et bien démontrée et reconnue. Enfin, comme votre assurance prend en charge les honoraires d’un expert judiciaire privé dans la plupart des cas, cela ne vous coûtera rien.

Pourquoi, alors, s’en priver ?